jeudi 25 avril 2013

L’effondrement du prix de l’or, et après ?

Au cours de mes 45 années de carrière, j’ai pu me rendre compte que très peu nombreux sont les principes qui ne changent pas au fil du temps. Ce que beaucoup considèrent être une vérité indéniable une décennie durant peut être vue comme étant pure folie lors de la décennie qui s’ensuit.
En revanche, s’il est un principe qui ne change jamais, c’est que le futur est imprévisible. Personne ne peut prédire l’avenir.
Voilà qui nous place tous en une position difficile. Si nous ne pouvons prédire le futur, comment pouvons-nous savoir comment organiser notre portefeuille d’investissement pour nous assurer de pouvoir nous en sortir dans un futur dont personne ne sait rien ?
Le seul moyen d’achever un tel objectif est d’acquérir ce que nous pensons être des actifs sous-évalués et de les conserver jusqu’à ce qu’ils deviennent surévalués. Une fois surévalués, ils doivent être vendus, et le fruit de cette vente investi sur d’autres actifs sous-évalués.
Notez que je parle ici de valeur, et non de prix. Ces deux termes ne sont absolument pas interchangeables, mai sont souvent confondus et donc peu compris.
Un actif peut apparaître comme ayant un prix excessif tout en représentant une bonne valeur pour votre argent si la devise utilisée pour en établir le prix perd de son pouvoir d’achat ou est surévaluée. Pour exprimer ceci autrement, disons que le calcul économique nécessite une monnaie saine, ce qui est un principe qui demeure toujours inchangé. Sans monnaie saine, nous ne pouvons pas déterminer la valeur réelle d’un actif donné.
Grâce à deux formules mathématiques – mon indice de crainte et l’indice de l’or monétaire – j’ai expliqué à plusieurs reprises que le dollar est surévalué et que l’or et l’argent représentent de bonnes affaires. En raison de l’effondrement sans précédent de leur prix survenu la semaine dernière, je suis parti à la recherche de lois fondamentales pour modifier mon analyse et donc altérer mes prévisions haussières pour les deux métaux. J’ai discuté ce point lundi dernier lors d’un entretien avec King World News.
Mais il se trouve que je n’ai trouvé aucune raison de réduire mes prévisions haussières pour l’or et l’argent. Compte tenu de leur prix très faible, disons simplement que l’or et l’argent représentent une meilleure opportunité d’achat qu’il y a une semaine, et que le dollar est encore plus surévalué.
Plus important encore, l’utilité fondamentale des métaux précieux est toujours la même. L’or et l’argent sont des monnaies en dehors du système bancaire. Les risques représentés par les dépôts bancaires ont été rendus très clairs par les récents évènements qui se sont déroulés à Chypre et, avant que commence cette débâcle, chez Lehman Brothers, Northern Rock et de nombreuses autres banques qui se sont effondrées pour venir joncher le paysage de l’histoire monétaire. Les banques, comme les devises nationales qu’elles utilisent, sont truffées de risques.
Parce que l’or et l’argent physique sont des actifs tangibles, ils n’ont pas de risque de contrepartie. Leur valeur n’est basée sur la promesse d’aucune banque, mais sur les individus qui apprécient leurs cinq millénaires d’histoire monétaire et leur utilité dans le calcul économique.
Les choses sont donc claires, je reste optimiste quant à l’avenir de l’or et de l’argent. Nous devrions tous continuer d’en accumuler. Percevez-les comme une forme d’épargne, chose dont tout le monde a besoin quand vient l’heure de prendre sa retraite, d’acheter des biens à la consommation ou de se préparer à traverser une période difficile. Epargner en une devise nationale n’a aucun sens, parce que les intérêts qu’elles offrent ne sont pas suffisants pour contrer les risques représentés par leur accumulation. Ces risques sont une menace réelle, parce que tous les pays du monde traversent régulièrement des phases de récession financière qui convulsent les devises nationales, les banques et l’économie en général.
Compte tenu de l’étendue des dettes souveraines et des problèmes d’insolvabilité bancaire, nous pouvons nous attendre à toujours plus de tourmente. Jusqu’à ce que ces problèmes soient résolus, je continuerai d’avoir recours à l’or et à l’argent pour me protéger. Ce sont les valeurs de réserve ultimes, et sont un élément important dans la diversification de tout portefeuille d’investissement.
Le prix de l’or pourrait-il à nouveau s’effondrer comme il l’a fait il y a quelques jours ? Une fois encore, personne n’est en mesure de prédire l’avenir, mais voici comment un analyste du Chicago Board Options Exchange décrit la chute du prix de l’or :
‘Pour faire simple, appelons cet effondrement un mouvement de l’écart-type de cinq points. Statistiquement, cela se produit en moyenne tous les 4776 ans. Disons qu’un autre évènement de ce type ne devrait donc pas se produire avant le 17 mai 6789’.
Bien entendu, les statistiques sont une chose, et les marchés en sont une autre. Personne ne peut prédire ce qu’il se passera dans le futur, mais les 5000 ans d’utilisation de l’or comme monnaie devraient apporter du réconfort à tous ceux qui recherchent un moyen de traverser sans trop de dégâts les bouleversements financiers qui secouent le monde d’aujourd’hui.

Catégories

09/11 (3) 11 septembre (5) 1929 (1) 1930 (1) 1942 (1) 2013 (7) 2014 (2) 21/12/2012 (1) 3ème (5) à venir (1) Abeilles (1) achat (1) Afghanistan (1) Afrique (1) agitation (1) alarme (1) alimentaire (2) alimentation (1) Allemagne (6) américain (2) Amérique (1) analyse (1) Angleterre (3) Antal (1) apocalipse (1) apocalypse (3) argent (18) Argentine (1) armée (3) armes (1) arnaque (4) arrêt (1) Asselineau (1) Assiette (1) Attentats (1) audit (3) austérité (9) avenir (1) baisse (2) bancaire (2) Bankrun (2) bankster (1) banque (25) banqueroute (3) banques (26) banquiers (3) base (1) BC (1) BCE (1) Bechade (2) Belfius (1) Belgique (6) Bernanke (1) Bernier (2) BILDERBERG (1) blog (1) BNP (1) bombe (1) Bonafi (1) Bonfond (1) Bosnie (1) brics (1) Brunet (1) budget (1) bulle (1) cachée (1) Canada (1) capitalisme (5) Cargill (1) cartes roses (1) Casey (1) cavaliers (1) Celente (1) Censure (1) cerises (1) chantage (1) chaos (1) chiffres (1) Chine (9) choc (1) Chômage (6) chômeurs (1) Chouard (3) chute (3) Chype (1) Chypre (29) civile (3) civilisation (2) coeur (1) colère (1) Collon (1) comex (2) compétence (1) complot (2) comprendre (1) compteur (1) confiance (1) conflit (1) conseils (1) consommation (2) consommer (1) Corée du nord (1) coût (1) coûts (1) crach (1) crash (1) crédit (2) crise (60) croissance (1) danger (2) début (1) décroissance (1) defcon (1) déficit (1) déflation (2) dégâts (1) Delamarche (19) démocratie (1) démocratique (1) dépance (1) dépression (1) député (1) désobéissance (1) Désobéissance civile (1) détruire (1) dette (18) dettes (1) deux (1) Dexia (1) dictature (1) dinar (1) dirige (1) dissuasion (1) dollar (6) dollars (1) dossiers (1) Drac (1) Draghi (2) eau (1) eaux troubles (1) écologie (1) Economie (3) économie (8) economique (1) économique (7) effondrement (7) Egypte (1) Election (1) Électricité (1) électrique (1) empire (1) emploi (1) emprise (1) enfants (1) entreprises (1) Epargnants (1) Epargne (1) épargne (5) Equateur (1) esclavage (1) Espagne (6) étalon (1) Etat (1) état (1) Etats (1) Etats-Unis (12) États-Unis (1) Euro (10) Europe (37) Européen (1) explication (6) face (1) faillite (8) Faim (1) famine (1) Farage (4) FED (9) fiduciaire (1) fin (7) fin du monde (1) finance (4) financier (3) financière (1) financiers (1) FMI (4) force (1) Fortis (1) française (1) France (14) fromage (1) Gabin (1) gaspillage (1) Gaza (1) géopolitique (1) Ghana (1) GM (1) Goldam Sachs (4) Goldman sachs (2) gouvernance (1) gouvernement (1) grand fond (1) grande distribution (1) Grèce (9) Grignon (1) Groven (1) guerre (19) guerres (2) Halal (1) hausse (1) Hillard (2) Hold-up (1) hommes (1) honte (1) hyperinflation (3) immobilier (1) impôt (2) Inde (1) indigné (1) Industrie (1) industriels (1) inévitable (1) inflation (2) insolvable (2) insurrection (2) intérêts (1) Internet (1) intouchables (1) investir (3) Iran (2) Irlande (3) Israël (3) Italie (3) Japon (5) Jorion (1) journalisme (1) Jovanovic (2) Kadhafi (1) Keiser (2) Kenny Arkana (1) Keyser (1) Koursk (1) krach (3) krack (1) Las Vegas (1) Liesi (1) lobotomie (1) Londre (1) Lordon (3) Luxembourg (1) Lybie (1) Lygomme (1) maîtres (1) manger (1) Manifestation (3) manifestations (5) maniplation (1) manipulation (1) manipulations (1) manipulé (1) marchands (1) marché (1) mariage (1) marketing (1) massacre (1) masse (1) Maya (1) médias (1) méfaits (1) merci (1) Merkel (2) MES (2) message (2) métaux (1) moderne (1) monaie (2) monde (5) mondial (1) mondiale (5) mondialisation (2) mondialisme (1) monétaire (1) monnaie (11) monnaies (1) Monsanto (4) Moody's (1) Moore (3) mort (1) mourir (1) naufrage (1) néo (1) noire finance (1) non (1) nourriture (1) nucléaire (1) Obsolescence (1) OGM (1) oligarchie (2) omerta (1) ONU (1) or (48) ordre (1) Ordre Mondiale (1) Orwell (1) otage (1) overdose (1) paie (1) panne (1) papier (1) parano (1) passifs (1) pauvres (1) pauvreté (2) pays (2) pêche (1) Pentagone (1) pétrole (2) peuple (2) peur (1) planche à billet (1) planète (1) ploutocratie (1) plus (1) poison (2) politique (3) politiques (2) populations (2) Portugal (3) Poutine (1) pouvoir (8) précieux (1) prédit (1) pressions (1) prévisions (1) prime (1) printemps (1) prisons (1) prix (1) procès (1) production (1) productivité (1) profit (1) programmée (1) propagande (1) QE (4) QE3 (2) QTE (1) Québec (1) récession (3) réflexion (1) refuge (1) répartition (1) résignés (1) responsables (1) rêve (2) Réveiller (1) revenu (2) révolution (1) riches (1) richesse (2) rien (1) risque (1) Roubini (1) Round-up (1) roundup (1) ruiner (1) rush (1) russe (1) Russel (1) Russie (3) Russo (1) Saint-Etienne (1) Sannat (11) sans (2) santé (1) Sapir (5) Sartoni (1) savoir (1) scandale (5) scénario (1) Schiff (2) secret (1) semences (1) silencieux (1) Sinclair (1) Situation (1) Slovénie (1) smic (1) social (1) société (2) solution (1) Soral (2) sous-marin (1) spéculation (1) spoliation (1) standard (2) Steg (1) stop (1) stratégie (1) suicides (1) Suisse (3) Surconsommation (1) survivalistes (1) survivre (2) système (3) tarte (1) taxe (1) taxes (1) télévision (1) témoignage (1) terre (1) Todd (2) transfert (1) travail (2) Troïka (2) Ubest (1) UBS (1) UIT (1) Ultimatum (1) urgence (1) USA (11) valeur (1) végétaux (1) vérité (1) Vermeiren (1) viande (1) vidéo (1) vie (1) violence (1) voiture (1) Von Greyerz (4) Wall street (2) Warren (1) WTC 7 (1) yuan (1) zaki (6) Zaky (1)